La semaine du Lin dans la boutique cheztifam.com

La culture ecologique du Lin

Lin en fleurs

Le lin est une matière 100% naturelle qui est cultivé depuis des milliers d’années en total respect avec l’environnement. Sa culture biologique ne nécessite que très peu d’engrais et permet ainsi de préserver nos sols. Nos terres cultivables sont alors assainies et grâce à la culture de rotation, le lin permet d’avoir un sol de qualité qui augmentera les rendements des autres plantations sans avoir à utiliser des engrais avec excès. Pour que la pousse du lin soit optimale, les agriculteurs n'utilise pas de pesticides. Les produits toxiques, en plus de polluer les sols, risqueraient d’abîmer la plante de lin et de rendre la culture inexploitable.

Un autre avantage pour la culture du lin, les champs ne nécessitent pas d’irrigation, les besoins en eau sont uniquement apportés par les précipitations naturelles. L’apport de l’eau dans les cultures est donc réalisé par la pluie, cela permet d’économiser une ressource précieuse et de ne pas l’utiliser de techniques qui risqueraient d’impacter négativement l’écosystème.

 

 

 

La transformation naturelle du Lin

Pour passer de la plante au tissu, le lin passe par différentes étapes de transformation. Dans un premier temps vient le rouissage, procédé de fermentation où on arrive à séparer les fibres de la tige. Cette technique, 100% naturelle, fait uniquement appel au soleil, à l’eau de pluie et à la terre.

teillage (1).jpg

Tous les procédés utilisés respectent les sols et permettent une culture en phase avec l’environnement. La production de tissus en lin a un impact largement amoindri sur notre planète. En comparaison avec la fabrication d’autres types de tissus, les rejets de CO2 et la consommation d’eau restent minimes pour le lin.

On conclura que la culture du lin est excellente en terme d’écologie et contribue ainsi à l’agriculture durable.

L'histoire du Lin

On considère le lin comme le plus vieux textile au monde, on estime son âge à 36 000 ans. Des paléontologues américains et géorgiens ont découvert dans la grotte de Dzudzuana, située en Géorgie, des fibres de lin datant de 36 000 ans. Ces fragments qui ont été récolté et analysé par les scientifiques, démontreraient que les hommes de la préhistoire utilisaient le lin pour diverses confections.

Tout porte à croire qu’il s’agirait de la première apparition du travail du textile chez les hommes: les hommes qui habitaient cette grotte utilisaient le lin pour la fabrication de vêtements, de tissus, de cordes, de fils… Avant cela, les vêtements portés étaient issus de peaux de bêtes, cela a permis d’augmenter leurs chances de survie.

Le lin est le champion des textiles

L'air est emprisonné par les fibres du lin, ce qui en fait un isolant naturel. L'été il est très agréable à porter, il apporte de la fraîcheur de façon naturelle ! Absorbant jusqu'à 20 % de l'humidité, il est utilisé dans les pays chauds, où il était signe de statut social. 

Le lin favorise le bien-être thermique de l'organisme.

Il régule plus rapidement les écarts de température et donc ne provoque pas d'irritations (à la différence des textiles synthétiques).
Il a été prouvé que des médications effectuées à l'aide de tissu de lin accélèrent la guérison de certaines maladies de peau. 

Très résistant, le lin dure longtemps sans se déformer, sans pelucher. C'est le seul tissu qui est de plus en plus beau et souple au fil des lavages.

Depuis toujours, le lin est symbole d'élégance et de distinction.

En se froissant il ne perd pas cette caractéristique qui lui donne de la classe. Les grands couturiers apprécient le lin et lui réservent toujours une bonne place dans leurs collections. D'autant que le lin prenant très bien la teinture, cela laisse toute la place à la création 

En conclusion le Lin est la matière que vous devez avoir dans vos armoires si vous voulez prendre soin de notre planète, de votre corp et de votre élégance !

Profitez de la semaine du lin cheztifam.com pour vous faire le plein 

 

 

 

christophe frappez