Yoga et beachwear: quelle tenue pour faire du yoga à la plage?

Coucou à tous ! Je voudrais grandement remercier Françoise pour son invitation à écrire sur son blog, je dois avouer que c’est la première fois que j’écris ainsi en tant qu’invitée... Et j’en suis super heureuse !

D'abord, je voudrais me présenter. Je m'appelle Adeline, je vis en Guadeloupe et j'ai un petit blog de yoga: Gwadayoga. Pour rester dans le thème de ce blog j’ai donc choisi de vous parler aujourd’hui du yoga à la plage, et plus particulièrement de ce que l’on peut (ou pas) porter et utiliser. Car en effet, que vous soyez aux Antilles ou ailleurs, l'été arrive, et vous aurez peut-être envie d'aller faire quelques séances plage pour vous détendre!

En effet, quand on regarde les photos sur internet ou instagram avec le hashtag #beachyoga, ça fait rêver… Et j’avoue, j’adore moi-même pratiquer le yoga à la plage : le paysage est magnifique, le bruit des vagues berce la méditation, et la connexion avec la nature est tellement délicieuse !

Mais il ne faut pas oublier qu’à la plage, c’est plein de sable……. Et que ça peut devenir désagréable ! Et puis à la plage, il y a aussi des gens. Et ces gens peuvent vous regarder pratiquer. Les plus pudiques d’entre nous, dans ce cas, souhaiteront être plus habillées que déshabillées…

Alors, j’ai un peu réfléchi, et voici, catégorie par catégorie, les avantages et les inconvénients pour trouver votre tenue parfaite pour pratiquer à la plage, selon votre humeur, et selon votre caractère.

IMG_20180614_102117.jpg

Les pieds pleins de sable...

  1. La base : sur quoi je pratique ?

Bon, avant de se pencher sur les habits, on peut se demander : quid du tapis de yoga ? En effet, tout dépend de ce que vous voulez faire. Il y a plusieurs options :

a. On pratique directement sur le sol. Cela m’arrive parfois, et j’avoue adorer ça. D’abord, pour toutes les postures debout ou en équilibre sur les mains, la surface de votre corps qui touche le sable est peu importante, donc pas trop de risques de grains partout. Et le contact de la nature à l’état brut est tellement bon ! Il m’arrive même de pratiquer à la lisière de l’eau, les vaguelettes venant lécher mes pieds, et c’est vraiment sympa. Mais de là à faire toute une séance complète, ça devient compliqué.

b. On pratique sur une serviette de plage. C’est la façon la plus simple pour ne pas abîmer son tapis de yoga, et se protéger du sable en même temps, même s’il y en a toujours un peu qui vient se coller à nous ! (on est à la plage, quand même…)  Bon, parfois avec le vent elle peut s’envoler, mais on trouve 2-3 cailloux et le tour est joué ! Je commence à donner des cours de yoga et comme je n’ai pas de studio, je propose souvent la plage : on s’y installe avec une serviette, et c’est parfait ! Et devinez quoi ? Mon cher blog hôte propose des serviettes et des paréos à motifs très sympas ! D’ailleurs, la forme des serviettes rondes peut être très bien pour éviter d’avoir du sable sur les mains en savasana !

c. On emporte son tapis de yoga. En effet, pour ceux et celles qui préfèrent avoir un support plus ferme, cela peut être bien. Mais là, il faut savoir que le tapis peut se salir, se couvrir de sable, se mouiller… Quand on a craqué pour un superbe tapis à 60 dollars sur le net, comme c’est mon cas, on préfère peut-être le préserver !! Par contre, un tapis de base comme on en trouve à décathlon peut être une bonne option, mais je conseillerais quand même une serviette par-dessus car sinon les grains de sable s’incrustent dans la matière du tapis et ensuite ça gratte…

 

gwadayoga.png

2. Faire du yoga en maillot de bain

Abordons maintenant l’habillement. Pour pratiquer à la plage, on peut choisir l’option maillot de bain, qui peut paraître l’une des mieux adaptées, surtout si on veut aller s’amuser à tester des postures au bord de l’eau, voire dedans…

Et puis, à pratiquer des postures de yoga dans un joli maillot, on se sent tellement belle ! Sans oublier que ça fait des supers photos à poster sur notre compte insta/blog/facebook, etc.

Là encore, il faut cependant bien choisir son maillot. Il y en a de toutes les sortes sur Cheztifam !!

Option 1 : le maillot une pièce. C’est sûrement dans celui-là qu’on se sent le moins dénudée, et c’est vrai que quand on fait la roue ou des postures inversées ou torsionnées, et il tient bien au corps, empêchant les détails les plus intimes de notre anatomie de se révéler aux yeux des passants…

Option 2 : le bikini. Là, il faut savoir ce qu’on veut. Personnellement, quand je pratique en deux pièces, j’essaie d’être à l’abri des regards… Mais toujours pareil, il y a des formes qui s’adaptent mieux que d’autres au yoga. Les bandeaux en haut sont à proscrire, car ils ont vite fait de tomber ! Le mieux, c’est soit le style brassière, soit le triangle ou le soutien. Et pour la culotte, c’est mieux si elle est un peu couvrante (il vaut mieux éviter la culotte brésilienne, en plus ça rentre un peu dans les fesses et c’est désagréable dans certaines postures) !

 

3. Trouver une tenue habillée pour faire du yoga à la plage

Si vous ne voulez pas pratiquer en maillot de bain, d’autres options s’offrent à vous. En effet, quand je donne mes cours à la plage, je ne le fais pas en maillot, et mes élèves non plus… Mais là, on a encore le choix, même si on veut rester à la pointe de la mode !

Option 1 : tenue de yoga classique, legging et t-shirt. C’est la plus simple, et on peut aller des couleurs unies à pléthore de motifs magnifiques. Il y a sur internet une offre impressionnante de leggings de yoga sur un nombre incalculable de sites, avec des prix allant de 15 à 100 euros… Je m’en suis acheté deux ou trois, c’est vrai que les matières sont assez adaptées au yoga et empêchent une transpiration malvenue. Quant au t-shirt, il vaut mieux choisir un top près du corps, sinon dans les postures inversées, on se retrouve avec le t-shirt sur la tête, et tout le reste exposé aux regards !

IMG_20180411_153956_170.jpg

Pratiquer habillée, ça protège un peu mieux du sable...

Option 2 : une tenue de plage à la cool. Si on veut se laisser dériver dans l’esprit bohème pour se sentir bien, rien n’interdit de se trouver un look original, dans l’esprit Cheztifam. Voici quelques petits conseils cependant pour que la tenue reste adaptée au yoga. Pour le bas, il doit rester confortable. On peut donc choisir un pantalon ample et plein de couleurs si on a envie, plutôt dans une matière légère pour ne pas transpirer, et de préférence serré aux chevilles (type sarouel) pour ne pas se retrouver avec le pantalon retroussé sur les fesses en inversion ! On peut aussi choisir un short, mais il faut veiller à ce qu’il soit ample, pas trop serré à la taille pour bien respirer. Pour le haut, j’ai déjà parlé du t-shirt, près du corps de préférence, mais si vous n’envisagez pas d’inversions, le champ est ouvert !

Option 3 : une tunique passée sur le maillot. C’est une option à choisir si vous avez simplement envie de cacher un peu votre bikini, mais que vous n’avez pas envie d’être complètement habillée… Par contre, cette option est à éviter en cas de travail des inversions ou des postures compliquées, car la tunique ample peut glisser, vous gêner, etc.

IMG_20180610_215619_053.jpg

Pratiquer dans l'eau, ça peut être fun!

Option 4 : enfin, sachez que si vous allez simplement à la plage pour méditer, vous pouvez vous habiller comme vous avez envie !!!!

Alors je vous souhaite une bonne séance, et si vous avez envie d’essayer un cours à la plage, venez faire un tour sur mon blog ici ou ma page Facebook ici pour checker les horaires et les lieux ! J’envisage de proposer des dimanches matins yoga pendant les grandes vacances, toujours à la plage bien sûr !

Encore merci à Françoise, et bon yoga !